website statistics
Loading...
À savoir2019-09-05T11:17:35-04:00

À SAVOIR

1. Qu’arrive-t-il en cas de séparation d’un couple pour maladie?2019-08-12T20:14:08-04:00

Vous devez faire une déclaration de séparation involontaire. Vous serez alors considérés comme étant séparés involontairement au niveau de l’impôt et les pensions seront révisées. Le calcul des paiements de votre Supplément de revenu garanti (SRG) pourrait être fondé sur le taux accordé aux personnes seules plutôt que celui accordé aux personnes mariées, si c’est avantageux pour vous.
Vous devez faire la demande à Service Canada et remplir la déclaration nommée Époux ou conjoints de fait vivant séparés pour des raisons indépendantes de leur volonté.
Nous vous fournissons le formulaire, nous vous aidons à le remplir au besoin, et nous vous indiquons la démarche à suivre.

2. Qu’arrive-t-il si je dois d’abord vendre ma propriété?2019-08-12T20:15:07-04:00

Que vous ayez une maison ou un condo à vendre avant de pouvoir emménager en résidence, ce n’est pas un problème. Nous le prévoyons tout simplement lors des visites. Nous planifions ensuite le tout en fonction de la prise de possession convenue dans le contrat de vente de votre propriété (date d’occupation).
Nous avons une courtière immobilière hors pair à vous proposer, avec qui nous collaborons régulièrement. Son apport dans le processus de vente est indéniable et les résultats sont toujours positifs.

3. Est-ce que mon loyer sera plus élevé parce que je passe par vous?2019-08-12T20:17:54-04:00

Non, en aucun cas. D’ailleurs, des ententes sont rédigées et signées dans le but que vous soyez protégé et que vous puissiez profiter des mêmes tarifs que tout autre résident.
Les résidences acceptent volontiers de payer cette commission. L’évaluation minutieuse d’Hébergement Expert Consultant leur permet d’accueillir des résidents qui conviennent parfaitement à leur établissement.
De plus, une grande partie du travail d’échange et de recherche d’informations est assurée par Hébergement Expert Consultant. Les résidences épargnent beaucoup de temps et notre collaboration simplifie le processus pour elles.

4. Comment fonctionne le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés?2019-08-12T20:18:40-04:00

Ce crédit d’impôt s’applique à toutes les personnes de 70 ans ou plus qui bénéficient de services leur permettant de demeurer à domicile. Que vous soyez propriétaire du domicile ou locataire (logement régulier ou en résidence), plusieurs services sont admissibles.

Autrement dit, dès que vous avez 70 ans, le gouvernement vous accorde une aide financière sous forme de crédit d’impôt remboursable (qui peut vous être accordé même si vous n’avez pas d’impôt à payer). Hébergement Expert Consultant calculera pour vous le montant du crédit qui pourrait vous être accordé.

Si vous habitez en résidence, vous pourriez avoir droit à des versements anticipés déposés chaque mois dans votre compte. Les résidences peuvent vous accompagner dans la démarche auprès de Revenu Québec.

Si vous payez pour des services autres que ceux offerts par la résidence, vous devez conserver les factures des services admissibles et les ajouter à votre déclaration de revenus pour bénéficier du crédit d’impôt.

Pour les grandes lignes, consultez le PDF des grandes lignes du crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés directement sur le site de Revenu Québec.

5. De quoi ai-je besoin pour signer un bail avec une résidence privée pour aînés?2019-08-12T20:19:23-04:00

Plusieurs informations sont requises pour la signature d’un bail, dont :

  • Adresse actuelle
  • Numéro d’assurance maladie et date d’expiration de la carte
  • Numéro de permis de conduire
  • Numéro d’assurance sociale
  • Nom du père
  • Nom de la mère
  • Nom du médecin
  • État civil
  • Nom et coordonnées de la pharmacie
  • Noms et coordonnées de 2 personnes à contacter en cas d’urgence
  • Etc.

Pour faciliter le processus lors de la signature du bail, nous nous chargeons de recueillir toutes les informations nécessaires et de les transmettre aux résidences. Vous avez ainsi la certitude que la résidence a tout en main pour rédiger le bail.

6. Qu’arrive-t-il si je quitte mon logement avant la fin de mon bail?2019-08-12T20:20:04-04:00

En tant qu’aîné qui quitte son appartement pour emménager dans une résidence où vous aurez accès à des services ou des soins supérieurs à ceux dont vous avez accès présentement, la loi vous permet de résilier votre bail avec un préavis de 2 mois.

Ce préavis de seulement 2 mois ne fonctionne pas si, par exemple, vous voulez quitter une résidence autonome pour une autre équivalente. La loi s’applique seulement si vous devez quitter un logement pour une ressource où les services et les soins sont supérieurs à ceux dont vous bénéficiez dans votre résidence actuelle.

Le préavis débute dès que vous envoyez l’avis de résiliation de bail ou que vous signifiez votre intention de départ à la personne responsable de l’immeuble. Par exemple, si vous donnez votre préavis le 20 janvier, vous serez libéré de votre bail au 19 mars. Ainsi, si vous quittez votre logement avant la fin du préavis, vous devez assumer, jusqu’au 19 mars, la partie gîte (portion loyer), et les services et soins reçus avant votre départ.

Pour plus d’information, consultez l’Avis de résiliation de bail à cet effet.

7. Est-ce que j’ai le droit de signer un bail pour un proche?2019-08-12T20:20:20-04:00

Pour avoir le droit de signer un bail au nom d’un proche, vous devez détenir une procuration générale notariée ou un mandat d’inaptitude homologué.
À noter : une procuration financière n’est pas suffisante.

8. Qu’arrive-t-il si, dans un couple, un des deux doit partir dans une autre résidence?2019-08-12T20:20:48-04:00

Celui qui reste à la résidence peut demander à changer d’appartement pour emménager dans un plus petit. Ou alors, la personne doit quitter le logement à la fin de son bail, sauf si la résidence accepte de le résilier. C’est du cas par cas.

Voir également la question : Qu’arrive-t-il en cas de séparation d’un couple pour maladie?